Afin de célébrer la Journée Mondiale de la Santé Mentale, ASICS présente sa nouvelle campagne mettant en avant les bienfaits du sport sur le bien-être mental. L’occasion également de dévoiler une nouvelle étude européenne, mettant en parallèle les réseaux sociaux et la pratique sportive.

Une nouvelle étude menée par ASICS* souligne l'impact néfaste des photos de transformation physique sur la santé mentale des Français. En effet, l'étude révèle que 76% des Français pensent que l'obsession du corps parfait dans la société est néfaste à leur santé mentale, et 66% sont démotivés en voyant des images de leur corps « avant/après » sur les réseaux sociaux.

Cette étude est dévoilée dans le cadre de la dernière campagne d'ASICS, qui vise à remettre en question la tendance de la société à faire de l'exercice pour obtenir des transformations esthétiques. Avec le soutien de Juliette Katz allias @Coucoulesgirls, ASICS bouleverse le format des photos avant/après l'exercice pour souligner le pouvoir du sport sur l'esprit.

Hero Banner Desktop Juliette FR.gif

Il est prouvé qu'une activité physique régulière améliore la santé mentale. Elle remonte le moral, améliore le sommeil, aide à mieux gérer le stress et peut également réduire le risque de dépression**. Cependant, les tendances actuelles au sujet des transformations physiques pourraient dissuader les gens de faire de l'exercice.

Cette campagne, photographiée par Sophie Harris-Taylor montre des personnalités avant et après 15 minutes et 9 secondes d’exercice***, durée à partir de laquelle on ressent un effet positif sur l'état d'esprit.

ASICS souhaite prouver à travers cette campagne, que le vrai pouvoir de l’exercice physique est sur la santé mentale.

« Au vu de mes valeurs, m’engager dans une campagne pour la journée mondiale de la santé mentale, aux côtés d’ASICS, avait vraiment du sens, affirme Juliette Katz. L’étude ASICS prouve que la pratique du sport va au-delà d’une simple transformation physique, en soulignant le pouvoir du mouvement sur l'esprit, nous voulons mettre fin à l'obsession de notre culture à faire de l'exercice pour l'apparence. »

« La culture des images de transformation corporelle, largement véhiculée par les réseaux sociaux ont conditionné la société à voir l'exercice physique uniquement à travers le prisme du changement physique****, analyse Eddy Ferhi, Directeur Marketing ASICS France. Chez ASICS, nous pensons que les véritables bienfaits du sport et du mouvement sont sur l'esprit. C'est d'ailleurs de là qu'ASICS tient son nom : Anima Sana In Corpore Sano, soit un esprit sain dans un corps sain. »


L'ETUDE EN QUELQUES CHIFFRES

  • Près de la moitié (49,7 %) des Français ne se sentent pas à l’aise avec leur propre corps après avoir vu des photos de transformations physiques.
  • 66 % des Français sont démotivés par l'exercice physique après avoir vu des photos de transformations corporelles.
  • 72,7 % des Français pensent que les réseaux sociaux exercent une pression sur les gens pour qu'ils soient beaux.
  • Plus de la moitié (56,2 %) des Français pensent que les photos de sport montrant des transformations corporelles extrêmes devraient être interdites sur les réseaux sociaux.
  • 78,9 % des Français pensent que les gens devraient être fiers de faire du sport, même s'il n'y a pas de transformation corporelle.

>> Plus d’informations sur asics.com/dramatictransformation