COMPRENDRE VOTRE
TYPE DE FOULÉE

LE GUIDE DE LA PRONATION

D'après les chercheurs, 4 coureurs sur 5 risquent de se blesser si leurs chaussures ne conviennent pas à leur style de course. Comprendre comment vos pieds se déplacent et se posent sur le sol est la première étape pour trouver les chaussures offrant un soutien adapté à votre foulée.

QU'EST-CE-QUE LA PRONATION?

La pronation décrit la façon dont votre pied s'enroule vers l'intérieur pour répartir l'impact lors de l'atterrissage. Cela fait partie du mouvement naturel du corps humain, mais il diffère d'une personne à l'autre.

Lorsque votre pied touche le sol, il s'enroule vers l'intérieur pour absorber le choc. Ce faisant, la voûte plantaire soutient en moyenne trois fois le poids corporel. Les personnes qui enroulent trop ou pas assez le pied vers l'intérieur peuvent se blesser en raison d'une absorption des chocs moins efficace, ce qui touche environ 60 % des coureurs.

Il existe trois principaux types de pronation. Trouver le vôtre constitue la première étape avant de trouver la bonne paire de chaussures de running.

SUPINATEURS

Le côté extérieur du talon touche le sol à un angle supérieur avec peu ou pas de roulis vers l'intérieur (pronation) : cela entraîne une forte diffusion des chocs dans le bas de la jambe.

Propulsion: pression sur les petits orteils, sur la partie extérieure du pied.

Blessures: fasciitis plantaire, attelles de tibia, tensions aux chevilles.

Type de pied: voûtes prononcées.

NEUTRES

Le pied atterrit sur la partie extérieure du talon, puis s'enroule vers l'intérieur (pronation) pour absorber les chocs et soutenir le poids du corps.

Propulsion: répartition homogène depuis l'avant du pied.

Blessures: moins fréquentes en raison de l’absorption efficace des chocs mais les coureurs neutres ne sont pas immunisés contre les blessures.

Type de pied: voûtes de taille normale.

SURPRONATEURS

Le pied atterrit sur la partie extérieure du talon, puis s'enroule excessivement vers l'intérieur (pronation), transférant le poids vers le bord intérieur et non vers la pointe du pied.

Propulsion: le gros orteil et le second orteil sont fortement sollicités.

Blessures: attelles de tibia, fasciitis plantaire, oignons, épines calcanéennes.

Type de pied: voûtes surbaissées ou pieds plats.